Restez au courant des dernières actualités de l'UCM Namur.
Inscrivez-vous à notre newsletter

Devenir membre

Devenir membre ?M'inscrire

Envie d’informations supplémentaires ?

Retour au site UCM.be

Perspective mitigée pour les soldes d'été

Catégorie

Communiqués de presse

Publication

27/06/2014

À l'approche des soldes, l'UCM a sondé 242 commerçants indépendants de Wallonie et de Bruxelles. Globalement, ils prévoient un chiffre d'affaires légèrement inférieur à celui de l'an dernier. L'occasion aussi pour l'UCM de se pencher sur les particularités des soldes.

Les stocks sont équivalents à ceux de l'année passée pour 47,7 % des commerçants et plus importants pour 28,5 %. Logiquement, la majorité relative (42 %) prévoit un chiffre d'affaires équivalent à l'année passée. Seuls 24,3 % s'attendent à une augmentation, soit un peu moins que ceux qui pressentent une diminution (33,6 %).

Près de six commerçants de proximité sur dix pratiqueront des soldes "à l'américaine", en augmentant les ristournes au fil des semaines. Des remises qui, d'entrée de jeu, seront cependant supérieures à 20 % dans un peu plus de sept cas sur dix, et à plus de 30 % dans un tiers (29,5 %) des cas.

Vu la multiplication des ventes couplées durant la période d'attente, l'UCM a voulu vérifier si la période des soldes gardait son importance aux yeux des commerçants des secteurs concernés (habillement, chaussure, maroquinerie). Clairement, la réponse est oui. Si les commerçants ont vu leur chiffre d'affaires baisser au cours des dernières années, c'est pendant les soldes que ce dernier résiste le mieux : seuls 36,9 % ont enregistré une baisse durant cette période, contre 59,2 % d'entre eux hors soldes.

On peut y voir une modification des habitudes de consommation des clients qui, avec la crise, reportent leurs achats vers la période des soldes. Cela explique également pourquoi, malgré un recul des ventes au cours des dernières années, les commerçants tirent généralement un bilan satisfaisant des soldes.

Les soldes, c'est aussi une clientèle différente : pour deux tiers des commerçants (66,4 %), la clientèle est plus féminine durant la période des soldes. Une majorité de commerçants attirent également des clients qu'ils ne voient jamais ou très rarement en dehors de cette période. C'est donc l'occasion de toucher une nouvelle clientèle.

Enfin, à l'occasion des soldes, les commerçants indépendants n'hésitent pas à prendre des dispositions particulières. Un peu plus d'un sur deux organise sa vitrine différemment. Près d'un tiers (30 %) ouvrent certains dimanches. La famille et les proches sont aussi mobilisés par un commerçant sur cinq (19,8 %) pour aider en cette période de forte affluence.

Des éléments qui viennent confirmer les résultats de l'enquête UCM 2013 où 82,2 % des commerçants sondés s'étaient prononcés pour le maintien des soldes, seule période de l'année où les ventes à perte sont autorisées.

 

**************

 

Contact presse UCM : Thierry Evens 081 48 62 61 ou 0474 95 07 74
Contact dossier : Jonathan Lesceux 0472 18 65 15